Arctique

Même s’il est le plus petit des océans du monde, l’Arctique couvre plus de neuf millions de kilomètres carrés et sa profondeur moyenne est de 1330 mètres.

L’Arctique est presque complètement encerclé par trois continents. Le Canada est un des huit pays qui le bordent. Les autres sont le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Russie, la Suède et les États-Unis.

Dominé par une couverture de glace, l’océan Arctique est habité par seulement un dixième de la vie marine qu’on trouve dans les autres grandes étendue d’eau salée, pourtant il entretient une chaîne alimentaire complexe. En hiver, la superficie glacée y est tellement vaste qu’un ours polaire pourrait marcher presque 1000 kilomètres du Groenland aux îles norvégiennes du Svalbard. Les polynies, ces zones d’eau libre entourées de glace, fournissent un habitat vital aux oiseaux aquatiques migrateurs. En plus des ours polaires qui vivent près des eaux arctiques, on observe beaucoup d’espèces de baleines, de phoques, de poissons et de gibier d’eau.

Le transport dans l’Arctique consiste surtout en circulation saisonnière de remorqueurs et de barges. La Garde côtière canadienne entretient une flotte de brise-glace capables d’opérations de longue durée dans l’Arctique. Quant aux Forces canadiennes, elles y font des patrouilles au moyen d’avions Aurora et Arcturus. Beaucoup d’équipement de surveillance de surface, sous-marin et aéroporté est aussi dédié à l’observation des activités dans les eaux arctiques inhospitalières.

Situé sur la côte ouest de la baie d’Hudson, Churchill est le port le plus nordique du Canada; il sert de relais entre l’Atlantique et l’Arctique de juillet à novembre.